Le maire Morin réclame un soutien financier pour l’aérodrome de Saint-Georges

Première réunion du Comité sur les aéroports régionaux de l’UMQ.

Le maire de Saint-Georges, monsieur Claude Morin, a participé le 1er février dernier, à Québec, à la première réunion de travail du nouveau Comité sur les aéroports régionaux de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), auquel il siège.

À cette occasion, monsieur Morin a rappelé l’urgence de mieux soutenir financièrement les aéroports et aérodromes régionaux au Québec, dont celui de Saint-Georges. Le maire a du même souffle appuyé la proposition formulée par l’Union, dans le cadre des consultations prébudgétaires du Québec, de reconduire le Programme d’aide au transport aérien (PATA) et d’y allouer un budget de 50 millions $ sur quatre ans.

« Les aéroports régionaux en tant qu’infrastructures névralgiques pour le développement économique, la vitalité et l’occupation des territoires, doivent disposer de leviers financiers adéquats. Or, l’abolition du PATA, en 2015, a entraîné une incertitude quant à leur avenir, dans un contexte où les besoins en immobilisations n’ont cessé de grimper depuis les dernières années. Seulement pour l’Aéroport de Saint-Georges, on parle d’investissements à réaliser de près de 2 millions $ dès cette année pour garantir la sécurité des utilisateurs ! C’est pourquoi il est impératif que le gouvernement du Québec rétablisse le financement dédié à ce programme et permette aux aéroports régionaux de jouer pleinement leur rôle de moteurs économiques », a déclaré le maire Morin.

Lors de cette rencontre, monsieur Morin a également participé activement à l’élaboration des priorités et du plan d’action du Comité sur les aéroports régionaux de l’UMQ, particulièrement en vue du Sommet gouvernemental à venir en 2017 sur le transport aérien régional.

Publié dans Nouvelles
Bas de page