États financiers 2016 : « Ville de Saint-Georges réalise un excédent et augmente sa réserve financière»

ÉTATS FINANCIERS 2016 : « Ville de Saint-Georges réalise un excédent et augmente sa réserve financière»

Lors de la séance du conseil de Ville de Saint-Georges du lundi 24 avril 2017, la firme d’auditeurs indépendants Raymond Chabot Grant Thornton S.E.N.C.R.L. a présenté son rapport d’audit sur les états financiers de la Ville pour l’exercice terminé le 31 décembre 2016. La trésorière et directrice du Service des finances a par la suite présenté les résultats et la situation financière.

En 2016, Ville de Saint-Georges a eu des revenus de 46 540 615 $, des dépenses de 40 803 848 $ et des affectations des réserves et de fonds réservés de 516 413 $ pour générer un surplus de l’exercice de 6 253 180 $.

Par rapport au budget initial pour les revenus qui s’élevait à 45 076 402$, c’est au niveau des revenus de taxation et des tarifications que l’on retrouve la plus forte variation soit 1 200 000 $ due à la croissance de la ville. Également, au niveau des impositions de droits, une importante transaction a généré à elle seule un montant de 600 000 $. Quant aux dépenses, elles ont été inférieures de 2 000 000 $ par rapport à ce qui avait été budgété, dû, entre autres, à une économie au niveau de la quote-part de la Sûreté du Québec de 245 000 $ et de 350 000 $ au niveau du service de dette.

Au 31 décembre 2016, la Ville dispose d’un surplus libre de 1,1 M$. Un transfert de 3 125 000 $ a été effectué au fonds réservé des grands projets tel que prescrit par le règlement et le conseil a autorisé le versement d’une somme supplémentaire de 1,5 M$ portant ce fonds à 13 241 635 $. Ce montant servira à payer une partie de certains projets d’infrastructures afin de limiter l’endettement de la Ville.

En 2016, Ville de Saint-Georges a réalisé des investissements en immobilisations de 14,8 M$ dont les principaux projets sont des travaux au niveau de la voirie et des réseaux d’aqueduc et d’égout, l’acquisition d’un terrain pour le développement du parc industriel, des prolongements de promoteurs et le camion-échelle.

Par ailleurs, l’endettement net de la Ville s’établit au 31 décembre 2016 à 49 532 420 $ incluant un montant de 3 281 106 $ de la Régie intermunicipale qui doit être consolidé aux états financiers de la Ville.

La trésorière et directrice du service des finances, madame Karine Veilleux, CPA, CA, M.Sc., est heureuse de pouvoir compter sur un surplus de cette envergure qui permettra de limiter l’endettement pour des projets futurs. Elle tient aussi à remercier les directeurs de service et leur équipe qui ont
fait une gestion responsable des fonds publics.

Le maire, monsieur Claude Morin, se dit très satisfait de ces résultats : « La Ville est en bonne santé financière, mais il reste beaucoup à accomplir au niveau de certaines infrastructures qui manquent à notre ville et pour cela nous aurons besoin de la contribution financière des deux paliers de gouvernement supérieur».

Publié dans Nouvelles
Bas de page