Accident boulevard Lacroix : « Je suis triste » – Claude Morin

Le maire de Ville de Saint-Georges Claude Morin est très triste de l’accident qui a coûté la vie à une jeune fille de 18 ans et qui en a blessé une autre et réclame le prolongement de l’autoroute 73 pour ne plus jamais que ce genre de cauchemar ne se reproduise.

Le maire de Ville de Saint-Georges, Claude Morin, est très triste de l’accident qui a coûté la vie à une jeune femme de 18 ans et qui a causé de vilaines blessures à une autre à l’intersection de la 118e Rue et du boulevard Lacroix, hier. Ville de Saint-Georges offre d’ailleurs ses plus sincères sympathies à toute la famille.
« Je suis d’autant plus peiné que nous avions malheureusement prédit qu’un jour cela allait se produire et que malheureusement cela risque de se reproduire. Le 12 octobre 2016, nous avons souligné les dangers que représente cette intersection traversée par de nombreux véhicules lourds ». : Reportage ici.radio-canada.ca ; Reportage journaldequebec.com ; Reportage lesoleil.com.

Solution : Prolongement de l’autoroute 73

« Nous réitérons à tous les politiciens du gouvernement du Québec que la solution passe par le prolongement de l’autoroute 73 en direction sud. Ainsi, les véhicules lourds n’auront plus à traverser la ville. On viendra ainsi sécuriser le boulevard Lacroix à la fois à l’intersection de la 118e Rue, mais également à la hauteur de la 127e Rue, deux intersections névralgiques. C’est sans compter que dans ce même secteur on retrouve trois écoles et donc de nombreux autobus scolaires qui sillonnent le boulevard, » de rappeler M. Morin.

Une vie, ça n’a pas de prix

« Une vie, ça n’a pas de prix et Ville de Saint-Georges a besoin plus que jamais de savoir qu’elle ne fait pas cavalier seul. Qu’elle a le support du gouvernement du Québec dans l’amélioration de ses voies de circulation. Ce support doit se traduire par des engagements et des actions concrètes et rapides afin d’enclencher le prolongement de l’autoroute 73 à tout le moins jusqu’aux limites sud de la ville », de réitérer le maire.

« N’allez pas croire que le prolongement de l’autoroute relève du rêve d’un politicien. Non, au contraire, il s’agit plutôt d’éviter des cauchemars comme on a vécu hier et qui a coûté la vie à une magnifique jeune fille, impliquée dans son milieu et qui avait encore toute la vie devant elle. Ville de Saint-Georges n’a pas l’intention de lâcher le morceau et va se battre sans réserve afin d’assurer la sécurité de ses citoyens. J’espère que le gouvernement du Québec va faire de même,» de conclure le maire de Ville de Saint-Georges, Claude Morin.

« À nouveau, nos plus sincères sympathies à tous les membres de la famille d’Anne-Sophie Veilleux et nous souhaitons un prompt rétablissement à son amie qui a été blessée dans l’accident. Nous sommes de tout cœur avec vous… », d’insister M. Morin.

Publié dans Nouvelles
Bas de page
Bouton Info-Travaux mur de soutènement