Étude d’opportunité – Première étape vers le prolongement de l’autoroute 73 en boulevard urbain

Le maire de Ville de Saint-Georges M. Claude Morin est entouré de la ministre déléguée aux Transports Mme Véronyque Tremblay, du député de Beauce-Sud M. Paul Busque et du préfet de la MRC Beauce-Sartigan M. Normand Roy.

Afin d’améliorer la fluidité et la sécurité dans le secteur de Saint-Georges, le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports réalisera une étude d’opportunité pour le prolongement de l’autoroute 73 en boulevard urbain dans la région de la Chaudière-Appalaches. Cette étude sera d’une durée d’une année et fera l’objet d’un appel d’offres public.

La ministre déléguée aux Transports, Mme Véronyque Tremblay, ainsi que le député de Beauce-Sud, M. Paul Busque, en ont fait l’annonce aujourd’hui. Pour l’occasion, ils étaient accompagnés du maire de Saint-Georges, M. Claude Morin, et du préfet de la MRC de Beauce-Sartigan, M. Normand Roy.

Le secteur qui sera analysé est situé dans l’axe de l’autoroute 73 (Robert-Cliche), au sud de la route 204, dans la ville de Saint-Georges. L’étude d’opportunité permettra au Ministère et à la Ville de définir le tracé optimal avant de passer à l’étape de planification.

Citations

« Cette étude d’opportunité est incontournable afin de déterminer la meilleure option de réalisation de ce projet tant attendu. Il s’agit d’une première étape importante qui est franchie aujourd’hui. »

Véronyque Tremblay, ministre déléguée aux Transports

« Je suis convaincue que les résultats de cette étude d’opportunité apporteront des solutions qui auront des effets positifs pour la ville de Saint-Georges et pour l’ensemble de la région de la Chaudière-Appalaches. »

Dominique Vien, députée de Bellechasse, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches

« Nous pouvons nous réjouir du lancement de cette étude qui est le fruit de nos efforts de concertation avec les différents partenaires et le Ministère. Cette étape primordiale permettra d’avoir en main toutes les données pour prendre les meilleures décisions pour la ville de Saint-Georges et pour la Beauce. Je suis certain que cette nouvelle sera accueillie avec enthousiasme par la population beauceronne. »

Paul Busque, député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire à la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation

« Je salue l’annonce de cette première étape vers le prolongement de l’autoroute 73. Ce prolongement permettra d’améliorer la fluidité ainsi que la sécurité de tous nos citoyens qui utilisent nos voies de circulation, surtout à proximité des écoles. La sécurité, ça n’a pas de prix. »

Claude Morin, maire de Saint-Georges

« Le prolongement de l’autoroute 73 demeure une priorité pour les élus de la MRC de Beauce-Sartigan, et l’annonce d’aujourd’hui est la première étape à accomplir pour atteindre cet objectif. C’est une excellente nouvelle! »

Normand Roy, préfet de la MRC de Beauce-Sartigan

Faits saillants :

  • Le projet de prolongement de l’autoroute 73 qui relie Lévis à Saint-Georges s’est terminé à l’automne 2016.
  • Le débit journalier moyen annuel de la section de l’autoroute à l’entrée de Saint-Georges est de 1 390 véhicules, avec une proportion de véhicules lourds estimée à 10 % (données de 2016).
  • La réalisation du prolongement de cette autoroute, y compris son doublement, jusqu’à Saint-Georges aura nécessité un investissement total de près de 490 millions de dollars, soit 363,5 millions qui proviennent du gouvernement du Québec et 126,5 millions du gouvernement fédéral.
  • La fin de l’étude d’opportunité pour le prolongement de l’autoroute 73 est prévue pour 2019.
Publié dans Nouvelles
Bas de page