Bois Hamel soutient Ville de Saint-Georges pour le reboisement

Vendredi dernier, grâce au soutien de Bois Hamel, les socio-arboriculteurs d’Arbre-Évolution Coop de solidarité ont complété la plantation de plus de 600 arbres dans le grand bassin de rétention de la 165e rue à Saint-Georges en compagnie d’une quinzaine de jeunes du service de garde Let’s Go, de bénévoles locaux et d’employés du Service des travaux publics de la ville.

Le vendredi 7 juin dernier, grâce au soutien de Bois Hamel, les socio-arboriculteurs d’Arbre-Évolution Coop de solidarité ont terminé la plantation de plus de 600 arbres dans le grand bassin de rétention de la 165e rue à Saint-Georges en compagnie d’une quinzaine de jeunes du service de garde Let’s Go, de bénévoles locaux et d’employés des travaux publics.

Bois Hamel, un partenaire de longue date

L’entreprise Bois Hamel de Saint-Éphrem, en Beauce, supporte les projets beaucerons d’Arbre-Évolution depuis maintenant 4 ans. « On est des amoureux de la forêt et des arbres. C’est important d’en planter si on veut en vivre. Et c’est encore mieux quand on fait participer les plus jeunes », explique Nicolas Hamel, propriétaire de l’entreprise. Depuis 2014, Bois Hamel a d’ailleurs déjà financé des plantations à Sainte-Marie, Sainte-Aurélie et Notre-Dame-des-Pins. « On tient à ce que notre engagement serve les communautés de la Beauce », conclut M. Hamel qui embauche aujourd’hui 18 employés.

De la parole à l’action

Invitée à donner une conférence lors de l’Expo Vert en avril dernier au Cégep Beauce-Appalaches, Arbre-Évolution a pu élaborer sur les concepts de l’arbre et des changements climatiques. Un mois et demi plus tard, la coopérative est passée à l’action à Saint-Georges même avec une plantation de 368 arbres et 255 arbustes qui permettront de séquestrer plus de 77 tonnes de CO2 atmosphérique. « Notre modèle vise l’éducation populaire par le reboisement, et ce qu’on a fait à Saint-Georges cadre exactement dans cet objectif. Nous avons parlé de changements climatiques en avril et nous avons planté avec des jeunes en juin. », explique Thomas Hiessler, chargé de projet d’Arbre-Évolution Coop, dont le modèle est très populaire par les temps qui courent. En quelques mois seulement, leur nombre d’arbres à planter annuellement est passé de 10 000 à plus de 30 000. « On sent qu’il y a un éveil, autant chez les citoyens que les entrepreneurs. », s’exclame Simon Côté, coordonnateur général de la coopérative basée dans le Bas-du-Fleuve. Arbre-Évolution a mis au point le Programme de Reboisement Social™ il y a 5 ans, un modèle maintenant validé par la Coop Carbone et parrainé par FSC Canada.

Une municipalité proactive

Du côté de Ville de Saint-Georges, toutes les occasions sont bonnes pour planter des arbres et assurer le verdissement de tous les milieux de vie. « Nous savons à quel point la nature et la forêt sont intégrées à notre territoire. Notre objectif est de poursuivre nos efforts de plantation et de bien planifier nos initiatives de verdissement. Nous remercions Bois Hamel pour son engagement et comptons solliciter l’aide du Programme de Reboisement Social™ dès l’automne prochain pour un nouveau projet » de conclure Bertrand Bergeron, technicien au Service des travaux publics et responsable de l’entretien et l’aménagement des espaces verts à Ville de Saint-Georges.

Publié dans Nouvelles
Bas de page
Bouton Info-Travaux mur de soutènement