Saint-Georges inaugure la promenade Redmond réaménagée et le nouveau mur de soutènement

Le maire Claude Morin, et le député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire du premier ministre (volet jeunesse), Samuel Poulin, ont souligné, en présence de nombreux citoyens, la fin du plus imposant chantier de l’histoire de la ville.
Un projet réalisé dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Infrastructures provinciales-territoriales – Fonds des petites collectivités.

Le centre-ville de Saint-Georges a pris un air de fête durant la soirée du 6 septembre pour marquer la fin de l’imposant chantier de reconstruction du mur de soutènement du centre-ville et de l’aménagement de la promenade Redmond qui le domine.

Le maire de Saint-Georges, M. Claude Morin, et le député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire du premier ministre (volet jeunesse) et de la ministre du Tourisme, M. Samuel Poulin, ont souligné, en présence de nombreux citoyens, la fin du plus imposant chantier de l’histoire de la ville.

Le projet a été mis en œuvre en mai 2018 pour un coût global de près de 22 millions de dollars, dont plus de 14,6 millions de dollars ont été investis par les gouvernements du Canada et du Québec dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Infrastructures provinciales-territoriales – Fonds des petites collectivités.

Citations

« Je suis ravi de souligner la fin de ces travaux qui ont permis à Saint-Georges d’améliorer des infrastructures clés de son centre-ville. Aujourd’hui plus que jamais, les collectivités ont besoin de soutien pour s’adapter aux phénomènes météorologiques fréquents et de plus en plus intenses causés par les changements climatiques. Les projets comme celui-ci contribueront à rendre nos collectivités plus fortes, plus résilientes et plus durables pour de nombreuses années à venir. »

L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« La mise à jour du mur de soutènement de Ville de Saint-Georges était essentielle et surtout un enjeu de sécurité pour les commerçants et les automobilistes du secteur du centre-ville. De plus, le réaménagement de la promenade profitera aux citoyens, qui pourront s’approprier à nouveau le centre-ville de Saint-Georges. Je tiens à saluer les différents acteurs ayant travaillé sur le projet au cours de la dernière année. »

M. Samuel Poulin, député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire du premier ministre (volet jeunesse)

« C’est, pour notre communauté, une satisfaction que ce projet clé tant pour la revitalisation que pour la sécurité du centre-ville de Saint-Georges soit maintenant terminé. Autre élément de satisfaction : les travaux ont été exécutés à l’intérieur des délais et des budgets prévus. Reste maintenant à en profiter “Ensemble pour l’avenir”! »

M. Claude Morin, maire de Ville de Saint-Georges

Ensemble pour l’avenir

Par ailleurs, une plaque de granit de grande dimension gravée de la devise de Ville de Saint-Georges, « Ensemble pour l’avenir », et de son logo et installée à même les pavés de la promenade, a été présentée au public.

Cette devise s’offre désormais à la vue de tous les passants. Pour le maire, il était important que cette devise trouve sa place au cœur de notre ville et rayonne à travers la population. La promenade offrait le cadre idéal pour ce faire.


PROMENADE RÉAMÉNAGÉE ET NOUVEAU MUR DE SOUTÈNEMENT :
« Le plus important chantier de l’histoire de la Ville »

Voici quelques faits saillants de la réfection d’un mur de soutènement aux abords de la rivière Chaudière (long de 1 km, datant des années 60) et du réaménagement de la promenade Redmond (voie de circulation automobile soutenue par ce mur).

Pour l’essentiel, la modification de l’angle du mur de soutènement a permis de gagner 2,5 m à la hauteur de la promenade pour prolonger la piste cyclable et piétonnière dans ce secteur et aménager des espaces verts et espaces publics. Entre la piste et les stationnements, les espaces verts aménagés donnent une belle touche de nature à ce secteur urbain et viennent ainsi contrer les îlots de chaleur. En ce qui a trait au mur, deux belvédères permettent aux citoyens de surplomber la rivière Chaudière et d’avoir un coup d’oeil sans précédent sur le plan d’eau et la ville.

Éclairage par lampadaires stylisés (à éclairage DEL programmables), espaces dédiés au stationnement revus et bacs bleus et noirs ont fait place à des installations semi-enfouies sont d’autres améliorations notoires.

L’intégration harmonieuse des matières (pierre, métal, végétation abondante, îlots fleuris, etc.) se veut un rappel et une continuité des aménagements réalisés dans un secteur voisin permet d’unifier visuellement ces secteurs séparés par un pont.

Chantier colossal

La réfection du mur d’une longueur d’un km fut, qui fut complétée à l’intérieur des délais et des budgets, a nécessité l’installation par forage de 381 pieux de métal et plus de 2000 panneaux en béton préfabriqué de 4’ x 8’.

Les travaux majeurs réalisés sur une période de deux ans (2018 et 2019) ont permis de restaurer et de sécuriser l’infrastructure en plus de redonner au centre-ville et à toute la communauté des espaces transformés ainsi que des aires de circulation sécuritaires, fonctionnelles et pérennes.

Le quartier historique aux abords de la rivière a désormais beaucoup à offrir à ceux qui l’arpentent à pied, à vélo ou en voiture. Les nouveaux aménagements ont redonné ses lettres de noblesse et toute sa beauté au centre-ville.

Aménagements horticoles

Grâce à ces travaux, la promenade a été aménagée sur toute sa longueur, laissant place à des floraisons spectaculaires et des contrastes tranchants qui viennent mettre en valeur les mobiliers et les matériaux inertes dans des massifs de grande dimension. Le lilas a bien évidemment été intégré puisque Saint-Georges veut se doter de la plus grande collection mondiale d’ici quelques années. Les 2 690 vivaces et 812 arbustes présents sur le site offrirons des spectacles de grande durée puisque les variétés ont été sélectionnées pour leur long temps de floraison. Ce projet a permis l’ajout de 93 arbres au centre-ville, dans un secteur qui en était totalement dépourvu. Une attention particulière a été portée à la diversification des espèces afin de mieux contrer les attaques de ravageurs et offrir une biodiversité notable. Plus de 10 espèces constituent cette plantation.

De même, l’œuvre d’art Déambulation éolienne de l’artiste originaire de Wendake, Ludovic Boney, vient ajouter un élément artistique au paysage. – Programme Politique d’intégration des œuvres d’art à l’architecture et à l’environnement

La promenade accueillera aussi des œuvres sculpturales de Beauce Art, L’International de la sculpture.

Marcheurs et cyclistes peuvent désormais prolonger leur balade dans un entrelacement de pistes, sentiers, jardins paysagers.

Nombreux mercis !

Au nom du conseil municipal et de tous les Georgiens et Georgiennes, le maire Claude Morin tient à remercier très chaleureusement le gouvernement du Canada et du Québec pour leurs contributions, Hamel Construction inc. et ses sous-traitants, SNC Lavalin, les gestionnaires de Ville de Saint-Georges et particulièrement Alain Roy directeur des Services techniques, qui a assuré un travail exemplaire avant et pendant ce chantier historique.
Le maire adresse une reconnaissance particulière aux commerçants du centre-ville et aux citoyens qui ont fait preuve d’une grande souplesse et de beaucoup de patience à chaque étape de ce projet longuement attendu.

Déambulation éolienne de Ludovic Boney

Publié dans Nouvelles
Bas de page