Permis de construction et rénovation : Malgré la COVID, une année presque record

Le plus important projet autorisé au cours de l’année est celui de la construction de la nouvelle caserne incendie au coût de 9 M$.

Le conseil municipal est plus que fier que le domaine de la construction ait connu une année toute aussi prolifique malgré les embûches générées par la pandémie. En 2020, Ville de Saint-Georges a autorisé 1816 permis de construction et de rénovation pour une valeur globale de 92 650 475 $. Il s’agit d’une hausse de 11,5 M$ comparativement à l’année 2019 et 800 000 $ de moins que l’année record de 2018 alors que l’on avait autorisé la réalisation du mur de soutènement au coût de 19,3 M$.

S’il y avait tout lieu de croire à un ralentissement en raison de la pandémie de la COVID-19 qui a frappé de plein fouet le domaine de la construction en mars, il en a été tout autrement. Ainsi, le Service de l’urbanisme a noté une hausse des investissements de 10,7 M$ dans le secteur institutionnel, de 7,1 M$ dans les bâtiments de type jumelé et de 3,3 M$ pour les maisons unifamiliales.

En contrepartie, il a enregistré une baisse des investissements de 8,8 M$ dans le secteur commercial et de 2,5 M$ dans la catégorie multifamiliale.

Parmi les principaux projets réalisés au cours de la dernière année, on retrouve notamment :

  1. Nouvelle caserne incendie – 9 M$
  2. Agrandissement de la résidence pour personnes âgées le Saint-Guillaume – 6 M$
  3. Phase 2 de l’espace Carpe Diem – 3,8 M$
  4. Édifice commercial situé au 10405, boulevard Lacroix – 3,1 M$

L’année 2020 a également été remarquable en ce qui a trait à l’ajout d’unités de logement. Au total, 248 nouvelles unités de logement ont été construites. Il s’agit du nombre le plus élevé depuis l’année 2010.

Précisons qu’au cours du dernier mois de l’année 2020, Ville de Saint-Georges a autorisé 37 permis pour une valeur de 1,5 M$.

Publié dans Nouvelles
Bas de page