Barrage Sartigan : d’importants travaux de réfection s’amorceront sous peu

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), amorcera sous peu des travaux majeurs au barrage Sartigan.

Afin d’assurer la sécurité du barrage Sartigan, situé à Saint-Georges, d’importants travaux de réfection seront réalisés au cours des prochains mois, et ce, dans le respect de la Loi sur la sécurité des barrages. Sous la responsabilité du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), la première phase des travaux s’amorcera sous peu. Il est prévu qu’ils se poursuivent jusqu’en octobre 2022.

En effet, dès le 22 février 2021, l’entrepreneur Cimota débutera l’installation des ouvrages temporaires nécessaires aux travaux de réfection du barrage, laquelle prévoit notamment le renforcement du tablier. La voie de circulation automobile sera tout d’abord fermée pour une durée de trois à quatre semaines. Elle sera ensuite rouverte, car les travaux cesseront durant la crue printanière. En raison de la nature de ces travaux de réfection, il faudra prévoir par la suite une période prolongée de fermeture de la voie de circulation. Les usagers seront informés des fermetures planifiées.

Le Ministère travaille de concert avec les intervenants locaux, l’entrepreneur, la Ville de Saint-Georges et le député local, M. Samuel Poulin, pour minimiser les entraves à la circulation routière sur le barrage Sartigan. Les partenaires sont conscients que cette voie de circulation est très importante pour les citoyens de Saint-Georges et des municipalités environnantes. Toutes les mesures seront prises afin de limiter les inconvénients lors des périodes de fermeture.

Faits saillants :

  • Le coût des travaux de réfection du barrage Sartigan s’élève à 5,5 M$.
  • La première phase s’échelonnera jusqu’en octobre 2022 et consiste à renforcer le tablier et réparer le béton.
  • Le MELCC a autorisé l’entrepreneur à installer certains équipements sur le site préalablement aux travaux. À noter qu’aucune fermeture de la voie de circulation n’est prévue à cette occasion.
  • Le barrage Sartigan fera l’objet d’une seconde phase de travaux qui s’échelonnera de 2023 à 2025. Cette deuxième phase consistera à réparer les équipements mécanisés et à remplacer le bâtiment d’origine.
  • Le barrage Sartigan, d’une longueur de 198 mètres, a été construit en 1967. Les travaux réalisés de 2010 à 2013 ont eu pour but d’augmenter sa capacité d’évacuation par l’ajout de trois nouvelles vannes, et ce, dans le respect de la Loi sur la sécurité des barrages.
Publié dans Nouvelles
Bas de page