Ville de Saint-Georges demande l’aide du gouvernement

Avec la hausse des coûts des matériaux notamment, Ville de Saint-Georges et les municipalités du Québec demandent au gouvernement du Québec d’instaurer un programme d’aide financière d’urgence.

Le conseil de Ville de Saint-Georges demande au gouvernement du Québec d’instaurer un programme d’urgence afin de compenser les municipalités pour l’explosion des coûts de réalisation des travaux municipaux d’immobilisation.

De concert avec l’Union des municipalités du Québec, la Fédération québécoise des municipalités et les élus municipaux de Chaudière-Appalaches, Ville de Saint-Georges souligne que l’aide financière versée pour faire face à la COVID-19 ne suffira pas à corriger le sous-financement des travaux en immobilisation. La pression inflationniste sur les coûts totaux des chantiers d’infrastructure pourrait éventuellement obliger les villes à reporter ou même abandonner certains projets. Un programme d’aide financière favoriserait sans nul doute une reprise économique forte et rapide.

Projets

Lors de la séance du conseil lundi, les élus ont accepté la plus basse soumission conforme pour le remplacement du feu de circulation situé à l’intersection de la 1re Avenue et de la 107e Rue. C’est l’entreprise Électricité André Langevin qui a déposé la plus basse soumission conforme au coût de 139 982 $.

Les élus ont accepté la plus basse soumission conforme pour la fourniture de services professionnels pour la réalisation de plans, devis et surveillance pour l’aménagement d’un bâtiment de toilettes au parc de l’Érablière. C’est la firme Moreau Architectes qui réalisera le mandat pour la somme de 25 581 $.

Aérofête de Beauce

Ville de Saint-Georges a donné son accord à une demande de l’organisme Aérofête de Beauce afin d’autoriser le survol de la Ville de divers appareils militaires et civils le 24 juin prochain.

Permis de construction

Le Service d’urbanisme a donné son autorisation à 299 permis de construction au cours des trois premiers mois de l’année 2021 pour une valeur de 24,8 M$. Ces travaux permettront l’ajout de 88 unités de logement sur le territoire.

Publié dans Nouvelles
Bas de page