Le futur de Ville de Saint-Georges, c’est maintenant

Ville de Saint-Georges a terminé l’année financière 2020 avec un excédent de fonctionnement de 7 727 606 $.

En séance du conseil lundi, la trésorière et directrice du Service des finances, madame Karine Veilleux, CPA, CA, M.A.P., M.Sc., a déposé le rapport d’audit, réalisé par la firme d’auditeurs indépendants Mallette, S.E.N.C.R.L., sur les états financiers de Ville de Saint-Georges pour l’exercice terminé le 31 décembre 2020. Celle-ci a également présenté un résumé des principaux éléments des résultats et de la situation financière. Pour sa part, le maire Claude Morin a fait son rapport sur les faits saillants de l’année 2020.

Revenus

Les revenus de la Ville se sont élevés à 51 390 633 $ alors que les revenus budgétés étaient de l’ordre de 47 900 552 $ réalisant ainsi un surplus de 3 490 081 $. Les principales variations se situent au niveau des taxes et compensations tenant lieu de taxes pour un total de 1,7 M$ et des revenus de subventions pour 1,8 M$.

Dépenses

Au niveau des dépenses, la Ville a engagé des sommes de 43 663 027 $ alors qu’elle en avait prévu pour 47 900 552 $ au budget, soit une baisse de 4 237 525 $. Cette diminution est due, entre autres, à des économies au niveau des salaires et charges sociales et d’activités annulées suite à la COVID, à moins d’immobilisations à même le budget de fonctionnement et des intérêts moindres sur la dette à long terme.

Surplus et fonds réservés

L’excédent de fonctionnement de l’exercice de la ville est de 7 727 606 $. Ces résultats font en sorte qu’au 31 décembre 2020, la Ville a un solde de surplus libre et de fonds réservés de 20,8 M$.

Investissements et dette

Au cours de l’exercice financier 2020, la Ville a réalisé des investissements pour un montant total de 28,8 millions de dollars. De ce montant, 26,9 % ont été payés à même les fonds de la Ville, 19,8 % ont été empruntés et le solde de 53,3 % a été financé par des subventions ou par des tiers. Les principaux projets d’immobilisations pour 2020 sont :

Caserne incendie5 830 000 $
Voirie, aqueduc et égout (nouveaux prolongements et réfections)14 120 000 $
Agrandissement pavillon Alfred-Leblond990 000 $
Divers véhicules628 000 $
Espace Carpe Diem4 056 000 $
Jeux d’eau au parc de l’Érablière et bâtiment de service au parc Poulin527 000 $

Au niveau de la dette, une somme totale de 7,4 M$ a été empruntée au cours de l’exercice. De cette somme, 5,4 M$ étaient à la charge de la Ville alors que 2,0 M$ étaient à la charge du gouvernement provincial. Nous avons remboursé une somme totale de 5,3 M$, dont 4,1 M$ sur la dette à la charge de la Ville.

La dette nette de la Ville au 31 décembre 2020 s’élève à 23,0 M$ alors qu’elle était à 21,9 M$ en 2019, soit une hausse de 1,1 M$ alors que les immobilisations sont passées de 235,5 M$ en 2019 à 253,3 M$ en 2020, soit une augmentation de 17,8 M$.

Le maire, monsieur Claude Morin a fait part de sa satisfaction de ces résultats financiers : « Si le budget de la Ville est préparé à partir des orientations stratégiques que donne le conseil municipal, les états financiers reflètent le résultat de l’excellente gestion faite par toute l’équipe de la Ville. Dans ce cas-ci, malgré une année particulière à plusieurs égards, l’on peut affirmer plus que jamais que le futur de Ville de Saint-Georges, c’est maintenant. Il a salué le travail des gestionnaires et employés de la Ville qui doivent respecter le cadre financier voté par le conseil et les particularités que l’année de pandémie aura comportées».

Publié dans Nouvelles
Bas de page