Cérémonie de clôture officielle du Symposium se tiendra le 13 juin à 13 h sur la page facebook.com/BeauceArt

Les réalisations de l’édition 2021 seront érigées sur la promenade Redmond en face du Rock Café jusqu’au Grand Marché.

La septième édition du Symposium international de la sculpture de Saint-Georges, organisé par Beauce Art : L’International de la sculpture et parrainée par l’Organisation internationale de la Francophonie, s’est ouverte cette année sur la thématique « Radiance au grand air ». Le 13 juin prochain, Beauce Art invite la population à la cérémonie de clôture officielle du Symposium 2021, qui se tiendra à 13 h sur la page facebook.com/BeauceArt.

Une fois de plus, dix sculpteurs ont eu en effet pour défi de sculpter « Radiance au grand air ». Cette année, le travail se fait dans leur atelier respectif et les sculpteurs ont fait des captations de l’évolution de leur travail. Compte tenu du contexte pandémique, Beauce Art a ajusté le Symposium 2021 en sélectionnant seulement des sculpteurs provenant de différentes régions du Québec. Chacun a matérialisé dans le métal sa vision de la radiance. Le résultat de leur travail s’ajoute aux soixante sculptures déjà réalisées in situ lors des six précédents symposiums, et est destiné à enrichir le parcours permanent d’art public mis en place dans différents sites du centre-ville de Saint-Georges.

Les réalisations de l’édition 2021 seront érigées sur la Promenade Redmond en face du Rock Café jusqu’au Grand Marché.

Notre objectif

Beauce Art souhaite d’abord et avant tout démocratiser l’art en la rendant accessible au public du tout âge. Notre objectif est de constituer, d’ici 2024, un parcours urbain unique de cent sculptures à Saint-Georges. Les organisateurs, bénévoles, commanditaires des milieux d’affaires, culturel et municipal ont de quoi être fiers de la solidarité beauceronne !

À propos du Symposium international de la sculpture de Saint-Georges

Parrainé par l’Organisation internationale de la Francophonie, Beauce Art a pour mandat de promouvoir la sculpture par le biais d’une série de 10 symposiums annuels. Ainsi, chaque année, 10 sculpteurs invités issus de la francophonie seront réunis pendant trois semaines à Saint-Georges pour créer sur place des œuvres permanentes qui constitueront, à terme, un parcours muséal de 100 sculptures uniques au monde.

Publié dans Nouvelles
Bas de page