Ville de Saint-Georges abolit les amendes pour les retards à la bibliothèque

Ville de Saint-Georges abolira les amendes pour les retardataires qui omettront de remettre un livre ou un document à la bibliothèque, à moins que le retard dépasse les 35 jours.

Ville de Saint-Georges abolit les amendes de retard aux dossiers de ses abonnés qui omettent de retourner à temps les documents qu’ils empruntent à la bibliothèque municipale. Cette décision a pour but de rendre encore plus accessibles ces lieux de culture essentiels à la vie de la communauté.

Bien que plus souple, cette modification à la réglementation ne signifie pas la levée entière et complète des mesures. Dorénavant, voici la procédure qui sera appliquée lorsqu’un document n’aura pas été remis à temps par un utilisateur.

  1. Un avis de courtoisie sera acheminé à l’emprunteur deux jours avant la date d’échéance du prêt (courriel ou SMS);
  2. Un 2e avis de courtoisie sera envoyé à la date d’échéance du prêt (courriel ou SMS);
  3. Un 3e avis sera acheminé au 7e jour de retard (courriel);
  4. Un 4e avis sera envoyé le 14e jour de retard (téléphone). À partir de ce moment, l’abonné ne pourra plus emprunter, renouveler ou réserver des documents, ni accéder à Internet à partir des ordinateurs de la bibliothèque. Pour rétablir l’accès à son dossier, l’abonné doit retourner tous les documents en retard et/ou payer les frais en suspend à son dossier;
  5. Au 35e jour de retard, l’emprunteur recevra une facture équivalente au coût d’acquisition du document en plus de frais administratifs de 5 $.

Si la personne devait rapporter le document après 35 jours, la bibliothèque annulera la facture équivalente au coût du document. Toutefois, l’abonné devra verser les frais administratifs de 5 $ afin accéder de nouveau aux divers services de la bibliothèque.

Une bibliothèque plus inclusive

« Les frais de retard sont parfois considérés comme un frein pour certaines clientèles vulnérables ou défavorisées. Ces personnes peuvent alors devenir plus hésitantes à utiliser les services de notre bibliothèque. Nous croyons que l’abolition des frais de retard permettra de rendre notre bibliothèque plus accessible », d’affirmer Marie Tanguay, régisseuse à la bibliothèque.

Cette nouvelle manière de gérer les emprunts dans les bibliothèques s’inscrit au sein du mouvement international « Fine Free Library » (Bibliothèque sans amende) né aux États-Unis. Au Québec, ce sont 47% des bibliothèques qui ont déjà emboîté le pas.

Amnistie, on repart à zéro!

Veuillez noter que Ville de Saint-Georges annulera également tous les frais de retard déjà présents dans les dossiers des abonnés.

Toutefois, les frais de location ou de retard d’une location, de bris ou de perte sont maintenus.

Publié dans Nouvelles
Bas de page