Séance du conseil municipal : le maire fait le point sur certains dossiers en cours

À la séance du conseil municipal du 15 août, le maire de la Ville Claude Morin a tenu à apporter des précisions sur l’avancement de certains dossiers.

À la séance du conseil municipal du 15 août, le maire de la Ville Claude Morin a tenu à apporter des précisions sur l’avancement de certains dossiers.

Logements abordables

Le maire a réaffirmé que le dossier déposé le 5 mai par l’organisme la Société immobilière communautaire de Beauce était complet et conforme, contrairement à ce qui est véhiculé. Incompréhension partagée avec les organismes communautaires du milieu d’autant plus que le projet n’ait pas été priorisé contrairement à d’autres municipalités où le taux de logements disponibles est plus élevé.

Demande financière – aménagement Cour municipale commune

Ce projet que nous voulons réaliser à l’hôtel de ville dans l’ancienne caserne s’avère nécessaire pour se conformer au Guide d’aménagement des Cours municipales publié en mars 2021 par le ministère de la Justice, tant au niveau de la sécurité, de la fonctionnalité que des nouvelles technologies à mettre en place. Il s’agit d’un projet de +/- 2,4 millions $.

Notre volonté était d’appliquer au programme PRACIM (Programme d’amélioration et de construction d’infrastructures municipales) mis de l’avant par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Or, même si les bâtiments comme les hôtels de ville peuvent être admissibles au PRACIM, les usages « cour municipale » sont spécifiquement exclus du programme qui a pour objectif de favoriser la « mise en commun de service ». En ce qui nous concerne, la Cour municipale de Ville Saint-Georges dessert 26 municipalités et 2 MRC et une population de plus de 75 000 personnes.

Étant conscients qu’il nous serait difficile de se qualifier au PRACIM, sans modification de son cadre normatif, nous avions demandé une aide financière au ministère de la Justice pour ce projet. À ce jour, la réponse du gouvernement du Québec à nos demandes est l’attribution d’un chèque au montant de 1000 $.

Mise à niveau de l’usine d’épuration

Ce projet estimé à 18,5 M$ est un incontournable en raison de la vétusté de cette infrastructure qui approche les 40 ans. En l’absence d’aide financière gouvernementale, on parle d’une hausse de taxes foncières avoisinant 200$ par propriété desservie pendant 20 ans.

Projet deuxième pont et synchronisation des lumières boulevard Lacroix

La Ville réitère qu’elle n’a aucune information sur ces deux dossiers qui pourtant auraient un impact pour ses citoyens au quotidien et son développement futur.

Publié dans Nouvelles
Bas de page