2023 : UN BUDGET RESPONSABLE – Gel de la taxe foncière et hausse des comptes de taxes en bas de l’inflation

Lors d’une séance extraordinaire tenue le 12 décembre 2022, Ville de Saint-Georges a présenté son Budget 2023 ainsi que son Plan triennal d’immobilisations (PTI) pour les années 2023-2024-2025.

Lors d’une séance extraordinaire tenue le 12 décembre 2022, Ville de Saint-Georges a présenté son Budget 2023 ainsi que son Plan triennal d’immobilisations (PTI) pour les années 2023-2024-2025. Le tout, dans un contexte où le resserrement des politiques monétaires des banques centrales, la pénurie de main-d’œuvre, les problèmes persistants touchant les chaînes d’approvisionnement ainsi que l’instabilité géopolitique mondiale ont engendré une inflation de 6,5 % au Québec (6,9 % au Canada). Du jamais vu depuis 30 ans. Cette situation n’épargne personne incluant les municipalités.

« L’année dernière, on voyait venir ces augmentations de la part de nos fournisseurs, mais jamais avec une telle ampleur », a souligné le maire de Ville de Saint-Georges. « Ainsi, dans ce contexte, il nous apparaît indispensable de maintenir une grande rigueur dans notre gestion des finances de la Ville pour atteindre l’équilibre budgétaire tout en poursuivant le développement de notre ville et le maintien des services de qualité aux citoyens et aux familles. »

Rappelons-nous qu’une ville ne peut finir en déficit contrairement aux gouvernements supérieurs. Cette année nous avons décidé d’utiliser une très grande partie des surplus anticipés en 2022 pour boucler notre budget et surtout être en mesure de geler le taux de taxe foncière générale considérant la hausse des tarifs et des coûts de fonctionnement (déneigement, entretien des usines d’eau potable et d’épuration, carburant, SQ, hydro, etc.).

De ce fait, le compte de taxes d’une résidence moyenne évaluée à 208 490 $ située à Ville de Saint-Georges (est et ouest) augmentera de 134 $ par année, soit 2,58 $ par semaine; celle située dans les secteurs Paroisse, Aubert-Gallion et Saint-Jean-de-la-Lande (non desservie) de 88 $ par année, soit 1,69 $ par semaine; et celle du secteur Saint-Jean-de-la-Lande (partie desservie) de 131 $, soit 2,52 $ par semaine.

Nos demandes au gouvernement

La situation aurait pu être différente si notre gouvernement avait accepté de « récompenser » les municipalités qui, comme nous, prennent soin de leurs infrastructures. Notre usine d’épuration ayant presque 40 ans nécessite une mise à niveau que nous estimons à 20 M$. Même chose pour le projet de la Cour municipale évalué à 3 M$ pour lequel 28 municipalités et près de 80 000 citoyens qui « dépendent » de notre Ville; pourtant aucune aide financière annoncée à date, et ce, malgré des programmes disant favoriser la mise en commun de services au sein des municipalités pour limiter les coûts. Nous exprimons que les programmes d’aide financière doivent être adaptés et que le gouvernement provincial doit écouter le monde municipal. C’est à n’y rien comprendre!

Une ville attractive et prospère

Ville de Saint-Georges se doit toujours d’aller au-delà de la simple prestation des services actuels en maintenant et en modernisant ses infrastructures existantes en plus d’espérer construire de nouvelles infrastructures et d’investir dans l’avenir et la qualité de vie de ses citoyens. L’année 2023 verra le complexe sportif adjacent à la polyvalente ouvrir ses portes, l’espace Carpe Diem continuera d’offrir des activités pour tous et notre nouvelle caserne sera là pour parer à toute situation d’urgence. « Oui, il y a un coût à cela, mais ça s’inscrit dans ce que nos citoyens nous demandent en termes de services de proximité, de sécurité publique et d’un milieu de vie attractif et animé pour pouvoir “Vivre notre Ville” », Claude Morin maire de Saint-Georges.

Plan triennal d’immobilisations (PTI)

Le PTI 2023-2024-2025 prévoit des investissements de 92 465 915 $ dont 40 798 871 $ en 2023. Les principaux projets pour 2023 sont :

– Prolongements de promoteurs : 
 o Promoteurs12 983 000 $
 o Ville3 534 000 $
– Usine d’épuration :10 150 000 $
– Réfection réseaux d’aqueduc et d’égout :4 755 000 $
– Pistes cyclables :2 845 000 $
– Amélioration du réseau routier :2 407 000 $
– Véhicules et équipements :2 065 000 $
– Équipements au centre de ski et aménagement vélo de montagne : 
o Ville775 000 $
o Tiers250 000 $
– Rénovations de bâtiments :400 000 $

En terminant, je désire remercier tous ceux et celles qui ont participé directement ou indirectement à l’élaboration de ce budget. Je demande également à tout notre personnel de continuer à offrir des services de qualité auxquels tous nos citoyens sont en droit de s’attendre.

De plus, un dépliant informatif accompagnera le compte de taxes aux contribuables.

Synthèse Budget 2023 et PTI 2023-2024-2025.

Publié dans À surveiller, Nouvelles
Bas de page